6 formats vidéo qui cartonnent en formation

  • Learning
  • 19 Octobre 2020
  • 2 commentaires

Vous souhaitez rendre vos formations attractives et engageantes ? La consommation de vidéos pour s’informer, se divertir ou se former à toute heure de la journée est devenue une habitude de vie de notre société. Utiliser un tel format pour vos programmes de formation constitue un avantage considérable face à la concurrence. Mais comment se démarquer et sortir du lot dans le flot de vidéos disponibles sur le Net ? Quels sont les formats vidéo qui cartonnent ? Je vous en présente 6 dans cet article.

1/ Les formats déclencheurs d’émotion

D’une manière générale, les émotions passent plus facilement à travers une vidéo. Ce support interpelle et il le fait d’autant plus lorsqu’on raconte une histoire. Les apprenants s’identifient plus facilement à la personne. Ils sont transportés par les propos et plus susceptibles de passer à l’action. En utilisant les techniques de storytelling dans vos vidéos, vos propos retiennent l’attention, provoquent l’émotion chez vos apprenants et favorisent la rétention de connaissances. 

À ce titre, il existe des émotions plus puissantes que d’autres comme le bonheur, l’humour et l’amour. Ajoutez une touche d’humour à vos scripts pour capter l’attention lorsque cela est possible. Soyez enthousiaste, souriant et positif dans vos propos pour apporter un sentiment de confort, de confiance et de sécurité. Pour en savoir plus sur le storytelling en vidéo, je vous invite à lire cet article rédigé il y a quelque temps sur le blog.  

2/ Les formats vidéo « brut » sans montage

Filmées très simplement avec un smartphone, sans montage ni retouche, les vidéos « brut » sont idéales lorsqu’on manque de temps ou qu’on n’y connaît pas grand-chose en post production. Plus light niveau animations, elles n’en sont pas moins pros et captivantes dès lors que le message diffusé à l’intérieur est sérieux. Ce type de vidéo est très apprécié par les apprenants, car il donne une certaine spontanéité à la vidéo. Lorsque la prise de vue est filmée en extérieur dans un cadre qui fait rêver ou du moins qui interpelle cela peut également susciter encore plus d’engagement, d’émotion et d’échange. 

On en revient à l’émotion. Vous filmer face caméra dans ces conditions-là vous permet de parler brièvement de ce qui se trouve derrière vous, pourquoi vous êtes à cet endroit précis, quelle émotion cela vous procure, avant d’en venir au sujet de la vidéo. Dévoiler un bout de son quotidien aussi infime soit-il plaît, émeut, aide à s’identifier. Pour tout savoir sur les bons gestes à adopter afin de réaliser des vidéos professionnelles sans montage, cliquez sur le lien.

3/ Les vidéos avec sous-titrage

Complètement dans l’air du temps, les sous-titres vidéo envahissent les contenus vidéo sur les réseaux sociaux. Très pratiques, ils amènent également une valeur ajoutée aux vidéos de formation. Imaginez un instant, vous sortez de votre travail et vous vous installez dans le métro pour rentrer chez vous. Vous voulez en profiter pour visionner la vidéo du dernier module de votre formation, mais vous avez oublié vos écouteurs et activer le son ne serait pas forcément approprié. 

La solution ? Avoir accès à une vidéo intégrant des sous-titres pour vous permettre de suivre et comprendre le contenu sans avoir besoin de l’écouter. Vous pouvez utiliser directement l’outil de sous-titrage intégré à YouTube ou encore passer par des logiciels de montages tels que Windows Movie Maker et iMovie.

Mais aussi…

4/ Les témoignages vidéo

Les témoignages vidéo inspirent et donnent confiance. Plus vous êtes en mesure d’en partager sur votre site, plus les prospects osent investir dans un de vos produits ou services. 

En revanche, demander un témoignage à ses clients pour l’intégrer dans une vidéo suppose que de leur côté, ils prennent le temps de préparer le témoignage et de le tourner. Facilitez-leur la tâche pour que l’exercice soit le plus simple possible en préparant un fil conducteur, une trame type que chacun personnalise avec sa propre expérience. Par exemple :  

  • leur parcours et leur situation avant ;
  • comment ils ont découvert votre formation ;
  • leur expérience de formation (compétences acquises, accompagnement du formateur, bénéfices concrets générés grâce à la formation ;
  • pourquoi ils recommandent votre programme de formation ;
  • etc.

Ce témoignage doit être impactant et donc aller à l’essentiel. Une vidéo de 3 minutes est idéale dans ce contexte. Assez courte pour garder l’attention d’un auditoire et assez longue pour partager un témoignage complet. Lorsqu’ils sont satisfaits de leur expérience à vos côtés, vos apprenants acceptent facilement de témoigner en votre faveur.

5/ Les formats de vidéos-conseils (gratuits)

Lorsqu’on devient formateur sur le web, les réseaux sociaux s’avèrent très intéressants d’un point de vue « développement commercial » et « image de marque ». Créer une chaîne YouTube dans laquelle on diffuse des conseils et des astuces « gratuits » a une grande valeur perçue auprès d’une population cible. Avant d’investir, les personnes aiment recevoir. Ce type de vidéo vous permet de construire une communauté et de faire mûrir l’envie d’aller plus loin en vous faisant confiance sur un programme de formation payant. 

En revanche, la vidéo-conseil est tellement prisée qu’il est facile de se perdre dans le flot d’informations surtout si votre secteur d’activité est très concurrentiel. Il est donc préférable d’aborder des thèmes qui intéressent vraiment les internautes, de maîtriser parfaitement son sujet, de soigner son approche et de susciter l’émotion pour faciliter l’engagement.

6/ La vidéo en live, un format vidéo innovant

Les vidéos en live sont authentiques et immersives. Elles humanisent une formation et renforcent le sentiment de proximité avec ses apprenants. À ce titre, la fonction live streaming proposée par YouTube est idéale pour les formations en direct. Notamment pour organiser une session questions-réponses avec ses élèves. Le chat est les commentaires peuvent être activés pendant le live pour faciliter les échanges et rendre le moment interactif. Mais dans un souci d’efficacité, on prépare le terrain en demandant à ses apprenants d’envoyer leurs questions en amont afin d’y répondre dans un premier temps. Le chat et les commentaires restent ouverts afin d’échanger librement par la suite. 

Vous connaissez maintenant 6 manières de rendre vos formations plus punchy et engageante grâce à la vidéo. Quel format vous parle le plus ? Vous avez un projet en tête que vous souhaitez partager ? Je vous invite à laisser un commentaire, je serais ravie d’échanger avec vous à ce sujet.