10 idées d’Innovations Pédagogiques peu Coûteuses

  • Learning
  • 09 Octobre 2019
  • Aucun commentaire

Qu’est-ce que l’innovation pédagogique dans la formation professionnelle ? On pense souvent que la réalité virtuelle, les serious games semblables aux jeux vidéos, les MOOC ou encore le mobile learning représentent le fer de lance de l’innovation pédagogique. Or, cette dernière ne résulte pas seulement de l’évolution des dispositifs d’enseignement. Elle correspond également au développement de méthodes d’apprentissage, de moyens et de ressources pédagogiques permettant aux apprenants d’acquérir de nouvelles compétences durablement. Une approche moins marketing que l’innovation purement numérique est pourtant capable de nourrir une expérience apprenante riche qui va faciliter l’ancrage mémoriel et la rétention d’information. Voici 10 innovations pédagogiques peu coûteuses à adapter et à s’approprier pour les transformer en véritables atouts de formation.

1/ Travailler sur des cas d’usages

Si elle a longtemps bercé les salles de formation, vous n’êtes pas sans savoir que la théorie se consomme aujourd’hui à petites doses. Indispensable à tout apprentissage, elle doit s’accompagner de mises en pratique, quelles qu’elles soient, afin de permettre aux apprenants de s'approprier les enseignements en vue de les appliquer dans leur environnement professionnel. Vous pouvez proposer des groupes de réflexion sur des cas d’usages. En présentiel ou sur un espace de travail collaboratif en ligne, l’apprentissage par l’échange représente une belle opportunité d’innovation pédagogique. Les apprenants se penchent sur des problématiques réelles, des situations qu’ils rencontrent vraiment et déterminent la meilleure réalisation à envisager pour résoudre le problème. Le mode de restitution de ces cas pratiques peut être original (templates en ligne, Prezi, tutos vidéos, etc.) et renforcer le caractère innovant de cette activité pédagogique.

2/ Changer de décor et d’ambiance

La salle de classe ou l’amphithéâtre sont deux lieux classiques de formation. Lorsqu’elles restent des journées entières dans ces espaces peu attrayants, les personnes à former sont susceptibles de décrocher assez facilement. Pour cause, l’environnement dans lequel évoluent les apprenants peut être déterminant pour la dynamique de la formation.

Surprenez-les, cassez la routine, éveillez leur curiosité en leur proposant de changer de décor. Pourquoi pas dans la rue ? Dans un café ? En terrasse sur un toit ? Dans un lieu insolite ? Plongés dans une autre ambiance et un cadre qu’ils apprécient, vos apprenants seront bien plus attentifs. C’est également possible dans le contexte des formations à distance. Avec l’avènement du social learning et la création de communautés d’apprenants, vous pouvez tout à fait organiser des rencontres par région afin de renforcer la cohésion de vos coachés.

3/ Partir de la situation idéale et reconstruire le fil de la formation

Une formation est mise en place pour permettre aux apprenants d’acquérir des savoirs, savoir-être et savoir-faire qu’ils appliqueront par la suite dans l’exercice de leurs fonctions. Mais comment peut-on être sûr que chaque personne puisse s’approprier et valoriser ces compétences en situation réelle ? Aujourd’hui, on souhaite placer l’apprenant au cœur du dispositif de formation. Alors pourquoi ne pas exploiter cette approche à fond et leur demander de réfléchir sur ce qu’ils attendent réellement de la formation dans leur propre contexte ? Cette approche vous donne ensuite la possibilité de les aider à définir un plan d’action et de traiter chacune des parties afin d’arriver à cette situation.

4/ Utiliser une histoire fil conducteur

La formation peut présenter une histoire immersive qui met en scène un ou plusieurs personnages principaux. Tout comme les contes ou les romans, cette histoire doit poser le contexte, présenter les protagonistes et exposer une problématique. L’idée est que les apprenants évoluent au gré des péripéties de ce “héros fictif” jusqu’à la résolution de son problème. Ils peuvent même éventuellement s’identifier à eux pour favoriser l’apprentissage des messages-clés de la formation. Le storytelling demeure un moyen puissant d’ancrer les messages dans du concret et de contextualiser au maximum les concepts évoqués.

Et si vos apprenants suivaient Sarah qui vient d’arriver à la direction commerciale ? Ou Victor qui se fait des nœuds au cerveau avec ce nouveau logiciel de gestion des payes ? Ou encore Michaël qui souhaite animer sa réunion efficacement ? Vous pouvez même aller plus loin avec des histoires d’aventure, des paraboles, des métaphores tant qu’elles restent propices aux réflexions et à l’apprentissage.

5/ Utiliser les jeux de société en formation, une innovation pédagogique peu coûteuse

Un Monopoly sur l’environnement ? Un jeu de l’oie sur la gestion des conflits ? Les jeux pédagogiques facilitent l’ancrage des apprentissages en formation. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils font découvrir ou réviser les concepts importants de manière ludique. Qui n’aime pas les jeux ? De manière générale, les apprenants sont tous actifs et engagés dans cette activité.

De nombreuses solutions s’offrent à vous pour proposer des jeux de société traditionnels inspirants : les quizz, les mots croisés, le mémory, le loto, ou encore les 7 familles... Vous pouvez les adapter à vos objectifs pédagogiques et les proposer, par exemple, en fin de session ou en début de cours suivant. Les mécanismes des jeux vidéos sont également très en vogue et peuvent être autant de moyens détournés de transmettre des concepts-clés.

6/ Surprendre avec des approches et des exemples originaux

Chaque formation définit des objectifs pédagogiques qui lui sont propres. La situation d’apprentissage dans laquelle les apprenants évoluent fait référence à leur environnement professionnel. Mais parfois, certains concepts s’expliquent mieux en sortant complètement du cadre. Décontextualisés de cet environnement source, ils permettent alors de dégager une certaine généralité, un modèle d’action, un principe à suivre. Pourquoi ne pas proposer des exemples inspirants d’autres entreprises ? Ou utiliser des extraits de conférences TED ? Ou une matrice d’analyse un peu décalée ? Ou un jeu analogue qui force les participants à ouvrir leur esprit pour créer des liens entre ces exemples et le sujet de la formation ?

7/ Varier les supports pédagogiques

Les attentes des apprenants aujourd’hui ne sont plus les mêmes que celles d’hier. Mixer les outils pédagogiques est essentiel afin d’éviter l’ennui, le décrochage et le désintérêt pour la formation. Le blended-learning vous permet de diversifier le matériel pédagogique pour le rendre attractif et d’offrir une expérience apprenante la plus enrichissante possible pour vos stagiaires :

  • supports visuels (schémas graphiques, photos, infographies, maquettes, etc.) ;
  • supports audio-visuels (vidéos, motion design, réalité virtuelle, etc.) ;
  • échanges participatifs (travaux de groupes, jeux, etc.) ;
  • e-learning ;
  • livrets ;
  • etc.

Tout type de support est l’occasion de créer du lien et de l’intérêt pour les apprenants. À vous de tester et d’éprouver vos matériels.

8/ Changer de position pendant la formation

Passer 8 heures assis sur une chaise et rester concentré pendant tout ce temps n’est pas une mince affaire. On l’a tous vécu, c’est intenable ! Invitez vos participants à changer de place, à se lever régulièrement pour se réénergiser. Proposez des temps pour se retrouver debout tous en cercle, des temps assis pour écrire ou des briefs en petits groupes. Accentuez ces changements dans les horaires où la concentration peine à tenir (après le déjeuner par exemple ou en fin de journée). Si vous êtes formateur à distance, vous pouvez tout à fait suggérer à vos apprenants de faire de même dans leur propre environnement de travail.

9/ L’innovation pédagogique par les jeux de rôles

Selon la Fédération Française du Jeu de Rôle, ils correspondent à “un jeu de société coopératif… Le meneur de jeu, met en scène une aventure dans un cadre imaginaire en s’aidant d’un scénario. Les autres joueurs interprètent les personnages principaux de cette aventure. Le jeu consiste en un dialogue permanent au moyen duquel les joueurs décrivent les actions de leurs personnages. Le meneur de jeu décrit à son tour les effets de ces actions, interprète les personnages secondaires et arbitre la partie en s’appuyant sur des règles.” Le jeu de rôle en formation permet ainsi de développer l’autonomie, la créativité, la coopération, le respect des impératifs et la capacité d’adaptation des apprenants. Cette activité donne du sens à l’apprentissage théorique et présente une vision claire des réalités professionnelles. Dans le secteur automobile, des saynètes sont régulièrement proposées pour mettre en scène l’échange entre le vendeur et le client.

10/ Associer la théorie à la pratique en formation

Le savoir théorique est indispensable dans une formation. Il constitue la base du travail de réflexion et de progression. Cependant, c’est bien dans l’action et par l’action que réside le progrès. Aujourd’hui, l’objectif de la formation professionnelle est la montée en compétences sur un domaine donné, quel qu’il soit. On veut savoir “comment faire” et plus seulement savoir “pourquoi”. Les phases d’appropriation par la pratique sont nécessaires pour permettre aux apprenants de bien assimiler les concepts étudiés. Un exercice associé à une notion théorique favorise ainsi l’ancrage mémoriel. En ce sens, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour proposer une activité à la fin de module : cas pratique, quizz, travail personnel, groupe de réflexion, jeux de rôle, serious games, etc.

Vous venez de faire le plein d’idées d’innovation pédagogiques utiles pour rendre votre formation attrayante et captivante sans avoir besoin d’y consacrer un budget monstre. Vous aimeriez être accompagné par un expert et vous assurer de proposer la meilleure approche à vos apprenants ? Vous pouvez réserver une session stratégique avec moi, je serais ravie de vous aider sur votre projet : JE RÉSERVE MA SESSION MAINTENANT.