Mind Mapping, sketchnoting, whiteboarding : focus sur les méthodes de pensée visuelle

  • Learning
  • 05 Juin 2019
  • Aucun commentaire

Comment organiser et structurer ses idées de manière efficace ? Qu’on ait besoin de transmettre un savoir ou d’apprendre une notion théorique, ce que l’on recherche avant tout, c’est l’efficacité. La pensée visuelle, ou visual thinking, est une méthode d’apprentissage dont le principe est d’associer des informations clés à des éléments visuels. Le but est de faciliter leur compréhension et de favoriser la rétention de connaissances. Le principe de visualisation est très utile tant pour le formateur que pour les apprenants. Il vous aide à gagner en productivité et à booster la performance de vos formations. Quant aux personnes qui s’engagent avec vous, il optimise une bonne mémorisation des concepts expliqués. Pour aller plus loin, vous pouvez utiliser la pensée visuelle dans la formation avec ces trois méthodes efficaces : le Mind Mapping, le Sketchnoting et le Whiteboarding.

Le Mind Mapping

Créé par le psychologue anglais Tony Buzan, le mind mapping est un outil de visualisation des idées dont tout le monde se sert aujourd’hui, notamment dans le domaine de la formation. Celui qu’on appelle également “carte heuristique” permet de mieux structurer l’information, planifier, évaluer ou encore étudier. Et ce, grâce à un principe simple : partir d’une idée principale et affiner vos pensées par thématique en utilisant des connexions, des bulles, des images et très peu de mots.

En tant que formateur, le mind mapping vous aide par exemple à avoir une vision globale d’un programme sans surcharger le document d’informations secondaires. Vous pouvez créer une carte générale qui regroupe toute votre formation puis détailler par module en précisant les objectifs pédagogiques, les thématiques des séquences, les ressources nécessaires, les formats utilisés et le type d’évaluation. Se servir des cartes mentales est par ailleurs très pratique et efficace pour améliorer la gestion de votre temps. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est visuel, facile et ludique à créer et ce qui est vrai pour vos apprenants s’applique également à vous.

Le mind mapping peut également vous servir dans la conception d’une présentation orale. En effet, une carte visuelle est plus facile à mémoriser et permet de mieux comprendre les connexions entre chaque élément. Une présentation classique, quant à elle, fait simplement défiler les informations les unes après les autres. Mais vous pouvez aussi demander à vos apprenants de s’en servir pour des travaux pratiques. Demandez-leur de réutiliser le contenu dont ils viennent de prendre connaissance en se l'appropriant, en le reformulant dans une mind map pour donner du sens, avec leurs moments, leur propre langage. Une très bonne solution pour faciliter la mémorisation d’idées ou de procédés complexes.

Logiciel utile pour créer une Mind Map : XMIND.

Mind Mapping

Le Sketchnoting

Le sketchnoting est une technique de prise de notes dans laquelle on synthétise des idées en gribouillant des schémas, du lettrage et des mots, des illustrations et des personnages, des bannières et des bulles, le tout avec une bonne dose de couleur. La différence avec le mind mapping réside dans le fait qu’ici, on ne part pas d’une idée centrale mais on utilise tout l’espace de manière hiérarchisée. Le sketchnoting implique également l’idée d’oser se lancer pour “dessiner” ce qui est parfois difficile quand on est persuadé n’avoir aucun talent pour. Mais ce n’est pas la qualité du dessin qui compte, c’est la manière dont on réussit à organiser l’information de manière visuelle. Et, comme toute méthode, cela demande juste de la pratique. Cette technique de prise de notes visuelle, est de plus en plus en plus utilisée car elle permet de gagner en efficacité sur plusieurs aspects. Elle optimise l’engagement des apprenants et facilite la mémorisation en offrant une lecture plus simple et visuelle. Plus c’est parlant, amusant, percutant, touchant, plus on mémorise.

Vous pouvez l’utiliser pour présenter des idées de manière originale et engageante ou bien demander à vos apprenants de reformuler le contenu d’une séquence en l’organisant sous forme de sketch note. Dans les deux cas, vous boostez votre créativité et vos apprenants restent concentrés. Une solution idéale pour marquer des points auprès d’eux sur la perception de la performance de votre formation.

Logiciel utile pour s’initier au sketchnoting : Sketchboard.io.

Sketchborading

Le Whiteboarding

L’animation sur tableau blanc, ou whiteboarding en anglais, permet d’illustrer et schématiser des propos en temps réel au format vidéo. On se sert de cette méthode de vidéo scribing afin de faire passer un message tout en racontant une histoire qui est, en plus, dessinée à main levée en temps réel. Vous donnez vie à des personnages, vous êtes dans l’action et vous donnez un maximum d’informations importantes en un minimum de temps. Tout comme le mind mapping et le sketchnoting, le whiteboarding utilise les images pour capter l’attention et attiser la curiosité des personnes qui regardent la vidéo mais également pour favoriser la mémoire visuelle et la compréhension. Plus captivante qu’une présentation Powerpoint, qui se compose en général de textes et de chiffres, la vidéo explicative s’inscrit tout à fait dans une démarche de storytelling dont on connaît les bénéfices dans la formation.

En pratique, l’animation sur tableau blanc peut vous permettre de varier les supports de formations sous forme de présentations dynamiques et stimuler l’apprentissage de vos apprenants.

Logiciel utile pour s’initier au whiteboarding : Vidéo Scribe.

En adoptant une approche de pensée visuelle associée à un contenu de qualité, vous vous assurez de booster au maximum l’efficacité de votre formation. Et ce, tant pour vous que pour vos apprenants. Vous souhaitez aller plus loin ? Vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé ? N’hésitez pas à réserver une session stratégique avec moi, je serais ravie de vous aider sur votre projet  : JE RÉSERVE MA SESSION MAINTENANT