Le Mobile-Learning a-t-il toujours le Vent en Poupe ?

  • Learning
  • 11 Mars 2019
  • Aucun commentaire

Si la formation en présentiel a eu pignon sur rue pendant des décennies, on assiste à une véritable transformation des modalités d’apprentissage depuis le début de la digitalisation des moyens de consommation. MOOC, E-learning, blended learning ou encore gaming, les professionnels de la formation mettent tout en oeuvre pour adapter leur approche pédagogique à l’ère du “tout digital”. Avec le M-learning et l’individualisation de la formation, le système d’apprentissage a pris un virage à 360°. Mais le mobile learning a-t-il toujours le vent en poupe ? Avant de répondre à cette question, petite piqûre de rappel les caractéristiques de l’apprentissage nomade.

Qu’est-ce que le mobile learning ?

Le mobile learning est le fait d’apprendre et de se former sur diverses thématiques n’importe où et à n’importe quel moment par l’intermédiaire d’un smartphone ou d’une tablette. « Any Time, Anywhere, Any Device, Any Content », l’apprentissage nomade bouscule littéralement les codes du système éducatif traditionnel adapté à l’ère du digital nomad. Ce format est particulièrement adapté aux équipes terrain qui sont souvent en déplacement et qui ne peuvent consacrer que très peu de temps à la formation dans une journée. Facilement accessible, cela leur permet de vivre une expérience d'apprentissage sans contrainte. Plus qu’une simple formation e-learning mobile friendly, le M-learning est un format de cours spécifique qui prend la forme d’une application, qui utilise le microlearning et la gamification. Le but du mobile learning ? Favoriser l’apprentissage et la mémorisation rapide grâce à des contenus courts, interactifs et engageants.

À découvrir également : Formation en ligne : comment vendre son expertise ?

Comment l’apprentissage mobile a-t-il révolutionné le monde de la formation ?

Un contexte favorable : la digitalisation des moyens de communication

Depuis quelques années, les comportements de consommation évoluent. On fait ses courses sur son téléphone, on prend rendez-vous chez le médecin sur le web, on travaille dessus et on passe beaucoup de temps à jouer également (merci Candy Crush !). Bref, aujourd’hui on fait tout avec un smartphone et on délaisse l’ordinateur. Un autre phénomène découle de cette digitalisation et de l’accès facile à l’information : on se lasse plus vite, on est moins patient et on zappe rapidement.

Le Mobile Learning surfe sur la vague de la digitalisation

À l’époque, le monde de la formation a été fortement impacté par cette révolution numérique. L’e-learning a été une des premières solutions pour diversifier l’apprentissage et s’adapter à ces changements. Puis, est apparu le concept du mobile learning qui a complètement révolutionné le système éducatif et vous allez comprendre pourquoi :

  • Accessibilité à l’information : une application sur un appareil qu’on a toujours à portée de main optimise l’accès aux contenus pédagogiques. Mieux encore, avec les notifications de rappel, impossible de passer à côté.
  • Richesse du contenu : du texte enrichi, des vidéos, de la réalité virtuelle, des jeux ou encore des quiz, on mise sur la gamification du contenu pour favoriser l’engagement.
  • Facilité d’apprentissage : l’apprenant est véritablement acteur de sa formation. L’aspect ludique et attractif facilite l’assimilation des connaissances.
  • Sessions courtes : le mobile learning s’appuie sur des sessions de formation courtes. Quand on sait qu’aujourd’hui l’attention d’une personne diminue au bout de 10 à 12 minutes, ce format innovant se révèle être très intéressant pour les personnes à former.
  • Individualisation de la formation : l’expérience d’apprentissage devient unique pour chaque apprenant.
  • Apprentissage asynchrone : on reste connecté avec le formateur et les autres formés grâce à un système de messagerie instantanée.

À découvrir également : Comment développer efficacement un catalogue de formation ?

M-learning : modalité d’apprentissage toujours en vogue ?

On peut se demander si cette modalité d’apprentissage n’est pas simplement un effet de mode qui tend à disparaître. Et pourtant, pour toutes les raisons évoquées plus haut, tout pousse à croire que le mobile learning a encore un bel avenir devant lui. Quant à envisager qu’il signe la fin des systèmes éducatifs traditionnels, c’est aller un peu vite en besogne. L’apprentissage nomade possède de nombreux avantages et a un vrai rôle à jouer dans l’efficacité d’une formation. Mais il a également des limites. Sur son téléphone, l’apprenant est seul dans un environnement pas toujours favorable à l’apprentissage. Il est donc plus à même de décrocher facilement. S’il convient à la mise en pratique de notions théoriques avec de courtes sessions de cours, il vaut mieux privilégier des formats plus adaptés pour la théorie tels que les cours en présentiels ou l’e-learning. Pour résumer, il ne faut pas négliger le mobile learning mais on évite l’exclusivité et on mise sur le blended learning.

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire. Je serais ravie de connaitre votre avis sur la question. Vous avez un projet de formation et vous avez besoin de conseils pour développer correctement votre programme  ? Alors téléchargez maintenant mon Ebook gratuit “10 étapes pour bien démarrer votre projet de formation” et optimisez votre réussite.