Former avec le microlearning : modalité pédagogique efficace

  • Learning
  • 07 Janvier 2020
  • Aucun commentaire

Former avec le microlearning : intérêts pédagogiques et stratégiques

Pourquoi former avec le microlearning ? À l’heure où le besoin de se former se fait de plus en plus sentir, nous avons paradoxalement moins de temps à consacrer à la formation. Nous sommes constamment sollicités et la facilité avec laquelle nous avons accès au savoir favorise la tendance au zapping. En tenant compte de ces informations, comment construire une formation efficace qui s’intègre facilement à un emploi du temps ? Comment optimiser l’engagement des collaborateurs ? Eh bien, le format du microlearning, ou micro apprentissage, s’impose de lui-même et vous allez comprendre pourquoi.

Le microlearning, c’est quoi ?

Le microlearning est une modalité pédagogique innovante qui vise à décomposer un contenu pédagogique en courtes séquences pour améliorer la performance des apprenants. Là où la formation classique propose généralement des sessions de 1 heure, une demi-journée voire une journée entière, cette méthode que l’on appelle également “nuggets learning”, propose des microséquences de quelques minutes à consommer sans modération.

L’apprenant, acteur de sa formation avec le micro apprentissage

Le microlearning est une forme d’apprentissage non contraignante qui s’adapte à l’emploi du temps de chacun. En prônant l’autonomie d’apprentissage, elle vise à responsabiliser les collaborateurs qui gèrent leur montée en compétences. Ils deviennent ainsi les véritables acteurs de leur formation. Pas de contrainte de lieu, de timing, de disponibilité, le microlearning répond idéalement à l’acronyme ATAWAD (anytime, anywhere, any device). Il donne en effet l’opportunité d’apprendre n’importe où, n’importe quand et avec n’importe quel support numérique.

Se former au quotidien et progresser constamment devient possible avec le microlearning. Les capsules d’apprentissage, qui durent entre 30 secondes et 5 minutes, répondent à un besoin ponctuel et immédiat. Les apprenants sont en mesure de constater rapidement les progrès réalisés et se sentent valorisés par l’acquisition des nouvelles compétences.

Former avec le microlearning : une bonne stratégie de formation ?

Selon le baromètre du numérique, en 2019, 77 % des Français possédaient un smartphone et 94 % d’entre eux l’utilisaient au quotidien. Flexible, efficace et facile, le modèle sur lequel repose le microlearning semble tout à fait compatible avec l’évolution des habitudes de consommation de l’information.

Le microlearning facilite l’ancrage mémoriel

En 1880, Émile Gauss a publié le résultat d’une étude sur la mémorisation qu’il avait testée sur lui-même, la “courbe d’oubli”. Ce qui en ressortait était que le premier traitement de l’information nécessite une grande dépense d’énergie cognitive, mais que l’oubli est rapide. Si on continue à travailler sur la même thématique, la dépense d’énergie est moins grande pour retenir les informations. Et ainsi de suite. En d’autres termes, plus on répète les informations et plus l’ancrage mémoriel est facilité. Attention, il ne s’agit pas de ressasser les mêmes données encore et encore. Justement, se former avec le microlearning permet d’utiliser un ensemble d’outils pour aborder une même information sous différents angles. Par exemple, du contenu textuel puis un cas pratique, des checks listes et un quiz représentent un excellent moyen de décomposer un message et former un tout.

On apprend plus en moins de temps

Quand on sait que 80 % de l’attention est perdue au bout de 10 minutes de formation, le microlearning présente des avantages pédagogiques certains pour l’apprenant. On augmente la fréquence et on diminue la quantité d’information à chaque module. On

étale dans le temps, plutôt que de diffuser une large présentation en une seule fois. On va au-delà de la simple compréhension de l’information par la répétition. On optimise la mémorisation à long terme.

Les apprenants se forment davantage

Miser sur le micro-apprentissage est une très bonne stratégie tant cette modalité est paradoxale. Inconsciemment, on a tendance à trouver les microformations plus digestes. Et en même temps, on se retrouve parfois à passer plus de temps que prévu sur ces microformats faciles à consommer. C’est un retour sur investissement certain pour les formateurs !

Le microlearning optimise le budget de formation

Aujourd’hui de nombreuses plateformes permettent de développer une formation en microlearning très rapidement tout en maîtrisant le budget de formation. Vous retrouverez d’ailleurs des informations plus détaillées sur les applications Teach on Mars, Beedez et Sparted dans cet article. Cerise sur le gâteau, les mises à jour du contenu sur les applications sont facilités par des templates ultra intuitifs.

La complémentarité du microlearning avec la formation en ligne

Le microlearning peut s’employer seul ou en complément d’une autre modalité pédagogique. On l’utilise de manière isolée lorsque les formations répondent à un petit besoin de changement. Quiz, podcasts, présentations multimédias, vidéos, check-list, articles de blog peuvent alors composer la formation afin de fournir un apprentissage complet en microséquences. Le microapprentissage permet également d’approfondir les connaissances fraîchement intégrées dans une session de formation en ligne. Il sert alors à envoyer des piqûres de rappel sur des notions importantes, à mettre en pratique et à tester.

Le microlearning n’a maintenant plus de secret pour vous. Vous aimeriez développer un projet de formation en micro apprentissage et souhaitez être accompagné par un expert pour réussir ? Je vous invite dès maintenant à réserver une session stratégique avec moi. Je serais ravie de vous aider et vous conseiller sur votre projet : JE RÉSERVE MA SESSION MAINTENANT.