Faut-il un agrément formation pour devenir formateur ?

  • Learning
  • 30 Mars 2020
  • Aucun commentaire

Vous souhaitez vivre de votre savoir en ligne et devenir formateur. Toutefois, vous vous posez de nombreuses questions. Faut-il un diplôme ? Et si oui, comment faire pour être formateur certifié et pour que ses formations soient prises en charge par les organismes de financement ? Quels sont les process de certification actuels et à venir ? Mais surtout, faut-il obligatoirement un agrément de formation pour devenir formateur ? Je vous réponds dans cet article.

Comment obtenir l’agrément de formateur ? Et qu’est-ce que ça implique ?

Depuis la loi du 5 mars 2014, le suivi et le contrôle de la qualité des organismes de formation ont été confiés aux financeurs de la formation professionnelle (l’État, les Opco, Pôle Emploi ou encore Opacif). Aussi, le décret du 30 juin 2015 leur permet de vérifier la conformité des candidats pour choisir ou non de prendre en charge leurs formations en se basant sur 6 critères :

  • l’identification des objectifs de formation ;
  • l’identification des dispositifs d’accueil, d’accompagnement et de suivi ;
  • l’adéquation du programme de formation avec les moyens mis en œuvre pour le dispenser ;
  • la qualification des formateurs ;
  • la clarté des informations divulguées concernant l’offre de formation ;
  • la qualité de la formation.

Afin d’harmoniser la procédure de référencement et faciliter la tâche aux formateurs, les financeurs ont décidé de créer une base de données unique en ligne accessible à tous les organismes de formation. Chaque organisme qui souhaite obtenir un agrément doit répondre à ces 6 critères déclinés en indicateurs de qualité et présentés sous forme de question via Datadock. Des preuves sont à fournir pour chaque indicateur. Si le candidat respecte toutes les exigences de la plateforme et qu’un ou plusieurs financeurs attestent de sa conformité, il peut dès lors intégrer son programme dans leurs catalogues de formations.

Boost Your Learning est référencé sur Datadock. Quels avantages ? « Gagner en crédibilité », c’est ce que vous lirez le plus souvent sur les différents sites qui traitent le sujet. Selon moi, l’intégration à Datadock présente deux intérêts :

  • l’exonération de TVA pour toutes les prestations de formation professionnelle continue proposées par l’organisme de formation ;
  • la possibilité pour les clients entreprises d’utiliser leur budget de formation pour bénéficier de nos accompagnements.

En revanche, nos accompagnements ne peuvent à ce jour pas être pris en charge dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF) ou par des OPCO, des opérateurs de compétences chargés d’organiser et de financer la formation professionnelle par branche d’activités. Pour cela, il faudrait que les formations Boost Your Learning soient validées par France Compétences pour être enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Registre Spécifique.

La demande d’enregistrement au RNCP ou au Registre Spécifique fait l’objet d’un dossier complet à fournir et suit une procédure d’une durée moyenne de plusieurs mois pour recevoir un avis favorable.

PROCESS ENREGISTREMENT AU RNCP

Source de l’image : https://www.cpformation.com/wp-content/uploads/sites/7/2019/10/Le-nouveau-process-de-la-proc%C3%A9dure-de-demande-d%E2%80%99enregistrements-au-RNCP-ou-RS.jpg

Plus d’informations ici : https://www.cpformation.com/france-competences-la-nouvelle-procedure-pour-enregister-un-titre-au-rncp-ou-au-rs/

La certification Qualiopi, nouvelle accréditation pour 2021

Dès janvier 2021, un nouveau projet de Référentiel unique (RNQ) pour la certification entrera en vigueur. La qualité et la personnalisation du parcours de formation resteront plus que jamais au centre des processus de formation, mais Qualiopi va encore plus loin que Datadock en définissant 7 critères répartis en 32 indicateurs. Pour obtenir l’accréditation par les organismes certificateurs, les candidats devront suivre un processus de certification sur 3 ans et feront l’objet de 2 audits.

Les 7 critères porteront sur :

  • la clarté des informations de la prestation présentées au public via un site internet, le programme de formation ou encore les conditions générales de vente ;
  • la définition claire des objectifs de formation, opérationnels et adaptés aux besoins des bénéficiaires ;
  • la capacité d’adaptation des prestations aux bénéficiaires afin de limiter les abandons avant la fin du parcours de formation (accueil, accompagnement, suivi, évaluation) ;
  • la cohérence entre les prestations proposées et les moyens mis en œuvre pour les réaliser afin d’offrir un environnement favorable à l’apprentissage ;
  • la formation de l’ensemble des équipes de l’organisme de formation et la capacité à optimiser les qualifications et compétences de chacun ;
  • l’investissement de l’organisme de formation dans son environnement professionnel (être à jour d’un point de vue légal, mais également sur les innovations pédagogiques, technologiques et sur l’évolution du secteur), le recueil et la gestion des retours et réclamations formulées par les apprenants ou des financeurs.

En renforçant les contrôles, Qualiopi permettra ainsi aux financeurs de proposer un catalogue de formations encore plus pertinentes tant sur les programmes proposés que sur les compétences des formateurs et l’écosystème d’apprentissage qui gravite autour de l’organisme de formation.

Faut-il un agrément de formation pour devenir formateur ?

Aujourd’hui, même si de plus en plus de formations sont proposées, aucun parcours professionnel ou diplôme n’est obligatoire pour devenir formateur. Surtout quand on souhaite être formateur en ligne et qu’on a une expertise très recherchée.

Ce qui importe avant tout, mais cet avis n’engage que moi, ce sont les qualités de la personne qui souhaite monétiser son savoir et sa capacité à proposer une offre en totale adéquation avec les besoins de sa cible. Commencez par vous demander quelle expertise vous avez et quel est votre domaine d’excellence. Sur quelle thématique souhaitez-vous transmettre votre savoir ? Sur quels sujets vous sollicite-t-on régulièrement pour avoir votre avis ou des conseils ? Ensuite déterminez à qui vous souhaitez adresser votre formation en priorité et l’objectif que vous souhaitez leur faire atteindre grâce à votre action de formation. C’est la meilleure manière de se lancer en tant que formateur : définir votre clientèle cible et lui proposer un programme de formation attractif en vue d’atteindre un objectif motivant.

De même, vous qui projetez de transmettre votre savoir en ligne, êtes-vous formé au digital ? S’il y a une formation à privilégier pour travailler sur le web, et du reste, quel que soit le métier exercé, c’est bien dans ce domaine.

D’un point de vue professionnel, trouver votre marché et peaufiner votre offre rapidement constituent deux critères de réussite garantis à court et moyen. Alors que passer du temps sur de longues procédures administratives peut certes être bénéfique sur une stratégie long-terme, mais n’apporte pas tout de suite des clients. De plus, le CPF (Compte Personnel de Formation) peut rarement être utilisé dans les formations professionnelles et quand c’est le cas, il est soumis de façon très forte à la décision des OPCO et à des arrangements de branches interprofessionnelles donc dans un spectre relativement réduit.

En d’autres termes, on peut tout à fait prétendre à l’agrément de formation afin d’être répertorié par les organismes financeurs. Mais selon moi, si votre objectif est de vivre de votre savoir en ligne rapidement, mieux vaut vous consacrer en premier lieu à vos offres de formation et à la qualité des contenus que vous dispensez pour obtenir des clients dans les plus brefs délais.