Pourquoi faire appel à un Coach en Digital Learning pour créer une formation ?

  • Learning
  • 29 Mai 2019
  • Aucun commentaire

Il n’y a encore pas si longtemps, lorsqu’on parlait de formation en ligne, on suivait le schéma d’une formation classique de manière dématérialisée. Des séries de diapositives, quelques quiz pour valider les acquis et le tout sans la présence d’un formateur. Avec le digital learning, le monde de la formation s’est littéralement métamorphosé. Si bien que les professionnels du métier doivent aujourd’hui adapter leur approche aux nouveaux modèles d’apprentissage. Mais que faire lorsque vous n’avez pas les compétences en interne pour vous former à ces nouvelles pratiques ? Vous adresser à des experts ? Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi faire appel à un coach en digital learning peut se révéler très efficace pour créer une formation pertinente.

La formation à l’ère du digital

La digitalisation des moyens de communication a réinventé la manière de se former. Contraints de s’adapter aux nouveaux usages des apprenants, les professionnels de la formation ont ainsi fait évoluer l’offre globale et développé de nouveaux modèles d’apprentissage pour créer des offres en phase avec leurs besoins. Et même s’ils y ont rapidement vu une opportunité d’améliorer la productivité et la rentabilité des programmes, ils ont dû se confronter à la réalité de la formation digitale : une approche dans la transmission de savoir totalement différente et centrée sur l’apprenant. Ainsi, aujourd’hui, pour garantir le succès d’une formation lorsqu’elle est réalisée à distance, il ne suffit plus d’avoir un programme bien ficelé, la performance se mesure également en tenant compte du point de vue de l’apprenant. Est-elle stimulante ? Captivante ? Donne-t-elle envie d’apprendre ? Cela induit de le replacer au centre du parcours de formation et d’avoir une approche axée expérience utilisateur.

Les compétences indispensables d’un bon formateur dans le digital learning

Afin d’exceller dans le digital learning, le formateur doit développer certaines compétences indispensables que j’ai listées pour vous ici :

  • être capable de s’adapter aux changements et être flexible. Le mode de transmission de savoir dans la formation digitale ne répond pas aux mêmes exigences que les modalités d’apprentissage classiques. Un bon formateur doit être capable de se familiariser et de s’approprier les bonnes pratiques du digital, d’autant plus qu’elles sont en constante évolution ;
  • maîtriser les nouveaux modèles d’apprentissage comme le MOOC (formation en ligne ouverte à tous), le SPOC (formation en ligne ouverte à un nombre d’individus restreint), le Blended Learning (un mix de présentiel et de formation à distance) ou encore le Mobile learning (formation disponible sur mobile basée sur un format d’apprentissage court) ;
  • savoir manier les nouveaux outils digitaux tels que les CMS, les sites web, les réseaux sociaux, les logiciels informatiques ou encore les logiciels de montage et de diffusion de vidéo pour produire tout type de contenus. Ceux-ci peuvent être des cours en ligne, des tutos, des vidéos de coaching et des webinars. Le formateur doit également connaître la pertinence de chacun dans la construction d’un parcours de formation ;
  • être un bon orateur et animer des groupes d’apprenants quelle que soient leurs tailles. L’avantage d’une formation à distance et de pouvoir rassembler un maximum de personnes en un même lieu “virtuel”. Le formateur peut ainsi se retrouver à animer une session de cours “devant” 100 personnes comme se retrouver en coaching de seulement 1 ou 2 personnes. Il doit être capable de s’exprimer à la fois comme un  conférencier et un coach individuel.
  • capter l’attention de ses apprenants et leur donner envie d’aller au bout de la formation. Pour ce faire, le formateur doit être capable de se mettre à la place des personnes à former et leur montrer à travers tous ces moyens de communication qu’il a réellement capté leur problématique, que sa formation répond précisément à leurs besoins.
  • être capable de personnaliser les parcours d’apprentissage en fonction de chaque personne. Le formateur doit en effet suivre ses apprenants tout au long de la formation et l’adapter comme si finalement, elle avait été développée spécifiquement pour chacun d’eux. C’est le principe de l’adaptive learning.

Vous l’aurez compris, le formateur d’hier n’est plus celui d’aujourd’hui et il n’est pas toujours évident d’opérer cette transition vers le digital surtout lorsqu’on n’a jamais baigné dedans. C’est pour cette raison que, depuis quelques années, des coachs professionnels aident les formateurs à se lancer dans le digital learning.

Concrètement, qu’est-ce qu’un coach professionnel ?

Apparu en premier lieu dans le monde sportif pour optimiser les résultats des équipes de haut niveau, le coaching s’est petit à petit étendu au domaine de l’entreprise où cadres et dirigeants étaient conseillés pour développer leurs compétences et maximiser leur potentiel professionnel. Aujourd’hui, le coaching a pris une dimension encore plus large et est utilisé pour des pratiques bien différentes les unes des autres : coach en management, en stratégie, en développement personnel, en diététique ou encore en digital learning. En tenant compte des diversités des domaines concernés, on peut toutefois en faire ressortir une approche et un but commun, qui eux ne changent pas. En effet, quel que soit le domaine concerné, le coaching vise à faciliter le changement, fait ressortir un potentiel en veille et donne toutes les clés pour passer à l’action et atteindre des objectifs de manière concrète. Sans vous mâcher le travail, un coach professionnel est là pour vous tirer vers le haut, c’est un facilitateur et un boosteur pour votre confiance en vous.

Les grands de ce monde se font coacher

Si je vous parle de Teddy Riner, Rafael Nadal, Béatrice de Castilla, Bruno Lamblin, Bill Gates ou Eric Schmidt, vous associez immédiatement ces noms à la réussite et au succès. Savez-vous quel est le point commun entre ces personnes ? Elles sont toutes coachées par des professionnels. Des coachs qui font briller leur potentiel et leur permettent de se démarquer en faisant s’exprimer leur talent à 100 %. Rafael Nadal a gagné 81 trophés dans sa carrière dont 17 en Grand Chelem. Bruno Lamblin est à la tête de sept sociétés dont les hôtels 4**** Waldorf à Paris. Quant à Eric Schmidt, il a été à la tête de Google pendant de nombreuses années et a grandement participé à son développement mondial. Alors si eux ont réussi, vous le pouvez également ! Et avec l’accompagnement d’un coach, vous atteindrez bien plus rapidement vos objectifs.

Pourquoi faire appel à un coach en digital learning ?

Si vous reprenez tout ce que je viens d’évoquer dans le point précédent, vous comprenez facilement pourquoi faire appel à un coach en digital learning peut vous aider à guider vos actions et à révéler votre potentiel pleinement. Toutes les compétences que vous devez acquérir et toutes les bonnes pratiques à appliquer pour exceller dans le métier, le coach les connaît. Avec plusieurs années d’expérience dans le digital learning au poste de directrice commerciale et manager d’une équipe de vingt personnes et des centaines de cas clients, j’ai décidé d’aller encore plus loin et de venir en aide aux entreprises et aux entrepreneurs pour qu’ils apprennent à transmettre leurs connaissances de manière efficace.

Si vous avez lu cet article, c’est sans doute parce que vous êtes créateur de formation ou formateur et que vous vous interrogez sur l’efficacité de faire appel à un coach en digital learning. J’espère vous avoir apporté quelques premières réponses. Vous souhaitez aller plus loin ? N’hésitez pas à réserver une session stratégique avec moi, je serais ravie de vous aider sur votre projet  : JE RÉSERVE MA SESSION MAINTENANT